Quel est son nom ?

Arbre de Judée ou Cercis siliquastrum

Pourquoi l’adopter ?

Pour sa floraison rose et spectaculaire qui intervient en avril sur du bois dénué de feuilles ! De plus l’arbre de Judée est très facile d’entretien et croît rapidement. Petit plus pour les aventuriers : ses fleurs sont comestibles, vous pouvez donc orner vos petits plats de quelques fleurs roses ! Ses feuilles en forme de cœur apparaissent après les fleurs ; puis se colorent en jaune en automne avant de disparaître en hiver.

Pourquoi arbre de Judée ? Judas – un des 12 apôtres de Jésus – se serait pendu à cet arbre en Israël.

Est-il adapté pour notre région ?

Cet arbre supporte des températures jusqu’à -15°C, il est très résistant au gel.

Je le plante où ?

Plantez le Cercis siliquastrum à un endroit ensoleillé.

Et pour la plantation : des petits conseils ?

Plantez le Cercis siliquastrum en automne ou en hiver, si vous le dénichez en racines nues ou en motte. Et oui, vous pouvez le planter vos arbres en hiver ! Pour en savoir plus, consultez notre article sur les plantations en hiver. Vous pouvez également planter votre arbre durant le printemps, mais évitez l’été, car votre arbre vous demandera beaucoup d’eau et aura une moins bonne chance de reprise. Il aimera tout type de sols riches et calcaires.

Et en terme d’entretien ?:

Il sera nécessaire de l’arroser régulièrement la première année suivant sa plantation, le temps que l’arbuste s’établisse. Arrosez-le également durant les périodes de grande sécheresse, et paillez son pied durant l’hiver.

L’arbre de Judée ne nécessite pas de taille, à moins que vous souhaitiez limiter sa croissance, lui donner une forme. Vous pouvez tailler après la floraison. Il se débrouille très bien tout seul par contre, donc pas d’obligation !

Vous pouvez également lui donner un petit boost en automne avec de l’engrais organique, pour favoriser sa croissance durant les premières années.

Quelles sont les associations ?:

L’arbre de Judée tirera son épingle du jeu en isolé ou en massif d’arbres. En isolé, vous pouvez l’accompagner de bulbes ou vivaces à floraison printanière. L’arbre de Judée est parfois planté dans les vergers pour lutter contre les psylles des arbres fruitiers.

Est-il possible de le faire pousser sur mon balcon/ma terrasse ?:

Le Cercis siliquastrum s’adapte à la culture en pot.

Commencez par replanter votre arbuste dans un plus grand pot que celui dans lequel il est arrivé. Assurez-vous que votre pot est drainant, c’est-à-dire qu’il est percé au fond et qu’il est rempli par un système de drainage au bas (graviers, billes d’argile, vieux tessons de pots préalablement désinfectés ou petits galets). Ceci est très important, pour que vos racines ne pourrissent pas et ne s’asphyxient pas, mais également pour que l’eau ne gèle pas dans votre pot en hiver ! Etant donné qu’il est dans un pot et donc plus susceptible à la sécheresse, assurez-vous de l’arroser quand il en a besoin durant l’été. Vous ne savez pas quand arroser vos plantes en pot ? Consultez notre article qui traite de ce sujet ! Vous pouvez lui donner du fertilisant liquide une fois par mois durant sa période de croissance (avril à août).

Où le trouver ?

Pépinière Meylan

 

Quel est son nom ?

Groseiller à fleurs, Ribes sanguineum, faux cassis ou cassis-fleur

Pourquoi l’adopter ?

Le groseiller à fleurs est facile à vivre et demande peu d’entretien ! Cet arbuste vous offrira des belles fleurs roses-rouges au début du printemps ! Il est très florifère et vous satisfera par ses belles grappes de fleurs infinies ! Petit plus pour les olfactophiles : N’hésitez pas à sentir ses feuilles qui ont une odeur de cassis! Son feuillage vert virera au jaune durant l’automne avant de disparaitre ; en effet cet arbuste est caduc. Le groseiller à fleurs a une croissance rapide, très pratique pour les haies. Pour finir, vous vous souvenez de notre article sur les brise-vents naturels? Le groseiller à fleurs figurait dans la liste des plantes : en effet, cet arbuste est un bon brise-vent naturel. N’hésitez donc plus et allez vous offrir ce bel arbuste en pépinière pour vous protéger du vent !

Est-il adapté pour notre région ?

Cet arbuste supporte des températures jusqu’à -20°C.

Je le plante où ?

Plantez le Ribes sanguineum à un endroit ensoleillé ou mi-ombragé.

Et pour la plantation : des petits conseils ?

Plantez le Ribes sanguineum en automne ou en hiver, si vous le dénichez en racines nues ou en motte. Et oui, vous pouvez le planter vos arbustes en hiver ! Pour en savoir plus, consultez notre article sur les plantations en hiver. Vous pouvez également planter votre arbuste durant le printemps, mais évitez l’été, car votre arbuste vous demandera beaucoup d’eau et aura une moins bonne chance de reprise. Il aimera tout type de sols riches, frais et drainés et pas trop calcaires, ni trop sec.

Et en terme d’entretien ?:

Il sera nécessaire de l’arroser régulièrement les premières années suivant sa plantation, le temps que l’arbuste s’établisse. Arrosez-le également durant les périodes de grande sécheresse, et paillez son pied juste avant le printemps. Après s’être établi, le Ribes sanguineum supportera bien la sécheresse.

Le groseiller à fleurs ne nécessite pas de taille, à moins que vous souhaitiez limiter sa croissance, lui donner une forme ou même supprimer le bois mort. Si tel est le cas: Taillez après la floraison !

Vous pouvez également lui donner un petit boost en automne avec de l’engrais organique, pour favoriser sa croissance.

Quelles sont les associations ?:

Le groseiller à fleurs trouvera sa place en haie fleurie, en haie vive, en isolé, ou même en massif d’arbustes. En isolé, vous pouvez l’accompagner de bulbes ou vivaces à floraison printanière.

Est-il possible de le faire pousser sur mon balcon/ma terrasse ?:

Le Ribes sanguineum s’adapte très bien à la culture en pot.

Commencez par replanter votre arbuste dans un plus grand pot que celui dans lequel il est arrivé. Assurez-vous que votre pot est drainant, c’est-à-dire qu’il est percé au fond et qu’il est rempli par un système de drainage au bas (graviers, billes d’argile, vieux tessons de pots préalablement désinfectés ou petits galets). Ceci est très important, pour que vos racines ne pourrissent pas et ne s’asphyxient pas, mais également pour que l’eau ne gèle pas dans votre pot en hiver ! Etant donné qu’il est dans un pot et donc plus susceptible à la sécheresse, assurez-vous de l’arroser quand il en a besoin durant l’été. Vous ne savez pas quand arroser vos plantes en pot ? Consultez notre article qui traite de ce sujet ! Vous pouvez lui donner du fertilisant liquide une fois par mois durant sa période de croissance (avril à août).

Où le trouver ?

Pépinière Meylan

Pépinière Baudat

Quel est son nom ?

Viorne tin, laurier-tin, laurentin ou Viburnum Tinus

Pourquoi l’adopter ?

Premièrement, cet arbuste est facile à vivre et demande très peu d’entretien ! Avec le laurier-tin vous aurez des choses à admirer tout au long de l’année : il se pare d’adorables boutons de fleurs blancs crème-rosés qui donneront naissance à de belles grappes de fleurs de novembre à avril. Mais ce n’est pas terminé : cet arbuste vous éblouira avec des petites baies bleutées après la floraison. Soyez tout de même attentif au fait que les baies ne sont pas comestibles, voire toxiques ; laissez-les aux oiseaux qui se régaleront ! Son feuillage vert foncé vous permettra d’avoir une belle présence « verte » tout au long de l’année étant donné que le laurier-tin est persistant.

Est-il adapté pour notre région ?

Cet arbuste supporte des températures jusqu’à -15°C. Néanmoins, évitez de l’exposer aux vents froids. En hiver, protégez son pied avec un paillis.

Je le plante où ?

Plantez le Viburnum à un endroit ensoleillé ou mi-ombragé, à l’abri du vent.

Et pour la plantation : des petits conseils ?

Plantez le Viburnum en automne ou en hiver, si vous le dénichez en racines nues ou en motte. Et oui, vous pouvez le planter vos arbustes en hiver ! Pour en savoir plus, consultez notre article sur les plantations en hiver. Vous pouvez également planter votre arbuste durant le printemps, mais évitez l’été, car votre arbuste vous demandera beaucoup d’eau et aura une moins bonne chance de reprise. Il aimera tout type de sols humifères, y compris les sols calcaires.

Et en terme d’entretien ?:

Il sera nécessaire de l’arroser régulièrement pendant un an suivant sa plantation, le temps que l’arbuste s’établisse. Arrosez-le également durant les périodes de grande sécheresse, que ce soit en été ou en hiver.

Le Laurier-tin ne nécessite pas de taille, à moins que vous souhaitiez limiter sa croissance ou lui donner une forme. Taillez lorsque les dernières fleurs sont fanées (aux alentours de mars-avril), tout en gardant quelques fleurs afin d’admirer les belles baies bleutées qui suivent la floraison.

Vous pouvez également lui donner un petit boost en printemps avec de l’engrais longue durée si vous le souhaitez.

Quelles sont les associations ?:

Plantez-le en haies fleuries et associez-le à des vivaces ou bulbes de fleurs qui fleurissent de novembre à avril pour l’accompagner! Vu son feuillage plutôt sombre, vous pouvez aussi l’utiliser comme « fond » vert foncé afin de faire ressortir les fleurs colorées de certains arbustes !

Est-il possible de le faire pousser sur mon balcon/ma terrasse ?:

Vu sa lente croissance et sa forme compacte, il est tout à fait possible de faire pousser un Viburnum Tinus dans un pot.

Commencez par replanter votre arbuste dans un plus grand pot que celui dans lequel il est arrivé. Assurez-vous que votre pot est drainant, c’est-à-dire qu’il est percé au fond et qu’il est rempli par un système de drainage au bas (graviers, billes d’argile, vieux tessons de pots préalablement désinfectés ou petits galets). Ceci est très important, pour que vos racines ne pourrissent pas et ne s’asphyxient pas, mais également pour que l’eau ne gèle pas dans votre pot en hiver ! Etant donné qu’il est dans un pot et donc plus susceptible à la sécheresse, assurez-vous de l’arroser quand il en a besoin durant l’été. Vous ne savez pas quand arroser vos plantes en pot ? Consultez notre article qui traite de ce sujet ! Comme mentionné plus tôt, vous pouvez limiter sa croissance en le taillant après floraison.

Comme mentionné plus tôt, placez votre Viburnum à l’abri du vent et contre un mur. Demandez conseil en jardinerie pour avoir des variétés compactes et qui vous donneront de belles fleurs.

Où le trouver ?

Pépinière Meylan

Pépinière Baudat

Pépinière Jacquet

Quel est son nom ?

Noisetier de sorcière « Orange Beauty » ou Hamamelis intermedia « Orange Beauty »

Pourquoi l’adopter ?

Cet arbuste vous éblouira en hiver avec ses fleurs colorées, parfois odorantes et ses belles couleurs en automne ! Vous souhaitez avoir quelque chose à admirer dans votre jardin durant l’hiver ? Le Noisetier de sorcière est fait pour vous !

Est-il adapté pour notre région ?

Cet arbuste supporte des températures jusqu’à -15°C, donc pas de soucis à se faire là-dessus. Néanmoins, si vous achetez une plante très jeune, il se peut que vous ayez à la protéger du gel les premières années, le temps que l’arbuste s’établisse.

Je le plante où ?

Plantez l’Hamamelis à un endroit ensoleillé ou mi-ombragé, à l’abri du vent. Le soleil durant l’hiver lui permettra de bien fleurir.

Et pour la plantation : des petits conseils ?

Plantez l’Hamamelis en automne ou en hiver, si vous le dénichez en racines nues ou en motte. Et oui, vous pouvez planter vos arbustes en hiver ! Pour en savoir plus, consultez notre article sur les plantations en hiver. Vous pouvez également planter votre arbuste durant le printemps, mais évitez l’été, car votre arbuste vous demandera beaucoup d’eau et aura une moins bonne chance de reprise.  Il aimera les sol fertiles et humifères, plutôt acides ou neutres et peu calcaires. Le sol doit être drainant, mais frais en été.

Et en terme d’entretien ?

Il sera nécessaire de l’arroser régulièrement pendant deux-trois ans suivant sa plantation, le temps que l’arbuste s’établisse. Arrosez-le également durant les périodes de grande sécheresse, que ce soit en été ou en hiver. En effet, sa saison de floraison étant en hiver, il est important qu’il boive à sa soif pour pouvoir vous donner de belles fleurs.

Le Noisetier de sorcière ne requiert pas ou peu de taille, à moins que vous souhaitiez limiter sa croissance. Dans ce cas, couper les pousses de la saison précédente, et ceci juste après la fin de la floraison. Puisque l’Hamamelis Orange Beauty est souvent greffé sur le tronc d’un Hamamelis virginiana, Il se peut que votre arbuste drageonne : dans ce cas, supprimez les drageons en automne.

Vous pouvez également lui donner un petit boost en printemps avec de l’engrais longue durée si vous le souhaitez.

Quelles sont les associations ?

Pour bien profiter et admirer sa floraison, vous pouvez le mettre devant des arbustes persistants verts, l’orange de ses fleurs ressortira bien ! De la même manière, vous pouvez le mettre devant un mur blanc ou un mur peint si vous l’avez en pot !

Vous pouvez également l’associer avec des graminées : cette association vous offrira un beau show pour l’hiver ! Entre les graminées recouvertes de gel et les fleurs époustouflantes de l’Hamamelis, vous ne saurez plus où donner de la tête !

Est-il possible de le faire pousser sur mon balcon/ma terrasse ?

Vu sa lente croissance (10-25 cm par année), il est possible de faire pousser un Hamamelis dans un pot et ceci pendant plusieurs années. Commencez par replanter votre arbuste dans un plus grand pot que celui dans lequel il est arrivé. Assurez-vous que votre pot est drainant, c’est-à-dire qu’il est percé au fond et qu’il est rempli par un système de drainage au bas (graviers, billes d’argile, vieux tessons de pots préalablement désinfectés ou petits galets). Ceci est très important, pour que vos racines ne pourrissent pas et ne s’asphyxient pas, mais également pour que l’eau ne gèle pas dans votre pot en hiver ! Etant donné qu’il est dans un pot et donc plus susceptible à la sécheresse, assurez-vous de l’arroser quand il en a besoin durant l’été. Vous ne savez pas quand arroser vos plantes en pot ? Consultez notre article qui traite de ce sujet ! Comme mentionné plus tôt, vous pouvez limiter sa croissance en le taillant après floraison. Vous pouvez également opter pour le pot si votre sol n’est pas adapté à l’Hamamelis.

Où en trouver?

Vous en trouverez facilement dans les jardineries ou pépinières de la région:

 

Hamamelis dans toute sa splendeur en pleine floraison!

La Clématite, une plante grimpante simple à cultiver qui vous ravira par sa floraison abondante !

 

Comme le dit l’adage : « La tête au soleil et le pied à l’ombre ». Plantez votre Clématite dans un endroit ensoleillé mais protégez son pied en plantant un petit arbuste ou un massif de plantes vivaces devant. Vous pouvez aussi tout simplement poser une tuile pour lui apporter l’ombre nécessaire.

 

La Clématite n’abimera pas le mur sur lequel vous l’installerez, car elle n’a pas de crampons, mais elle nécessitera un treillage pour s’accrocher. Il existe plein de modèles en acier, en bois et cela fera un bel élément décoratif.

 

Si vous aimez les rosiers, n’hésitez pas à l’associer à la clématite : les deux font bon ménage !

 

Il existe près de 250 variétés avec des périodes de floraisons différentes, des tailles et des couleurs de fleurs variées, des feuillages persistants ou caducs.

 

Le plus compliqué reste à faire : choisir la variété qui vous convient !