(3) FAIRE APPEL A UN PROFESSIONNEL POUR LA MACONNERIE PAYSAGERE

La maçonnerie paysagère est un travail parfait à faire durant cette saison !

Elle vous permettra de rendre votre jardin plus fonctionnel, de réaliser un jardin avec moins d’entretien et d’en profiter un maximum durant la saison estivale !

Mais qu’est-ce que la maçonnerie paysagère au juste ?

« La maçonnerie paysagère est l’ensemble des travaux que le maçon réalise en extérieur, c’est à dire sur l’aménagement extérieur de la maison que ce soit le jardin ou les différents éléments extérieurs de la maison. Afin de pouvoir être prestataire qualifié pour les différents travaux de maçonnerie paysagère, le maçon se doit de maîtriser deux compétences principales qui sont la maçonnerie et l’aménagement des espaces verts. » (source)

Ainsi, la maçonnerie paysagère englobe non seulement les gros œuvres, mais également les travaux nécessaires à l’embellissement des espaces extérieurs. Ces travaux sont tout à fait réalisables en hiver, nous vous en parlions il y a quelques semaines. Allez jeter un coup d’œil aux avantages et inconvénients d’effectuer ses travaux en hiver!

Jardins de Jim possède tous les permis de machines nécessaires et l’expertise pour effectuer vos travaux de maçonnerie paysagère qui englobent :

Terrassements et transformations de terrains nécessitant parfois des engins comme le tractopelle ou la mini pelle.

Terrassement à la mini pelle. – Jardins de Jim

Les murs extérieurs

Les murs extérieurs vous serviront à délimiter votre terrain (mur de clôture), à être décoratifs (murets), ou à contenir et à résister aux très fortes pressions d’un terrain (mur de soutènement). Il est même possible d’avoir toutes ces fonctions en un seul et même mur !

Construction d’un mur en parpaing.

Les murs extérieurs comme les murs d’enceinte en parpaings qui seront ensuite crépis et recouverts de couvertines sont intéressants. Nous pouvons également vous réaliser des murs en éléments préfabriqués emboitables.

Mur en pierres sèches.

Les murs de soutènement en pierre naturelle du type enrochement ou murets en pierres sèches font également partie de nos spécialités. Leur aspect naturel est du plus bel effet et leur permet de s’intégrer naturellement à votre jardin.

Les terrasses

Il existe une multitude de finitions et matériaux pour votre terrasse : le béton, les dalles béton, le bois local ou exotique, le bois composite, le grès cérame, ou la pierre naturelle.

Terrasse en bois exotique. – Jardins de Jim

Terrasse en grès cérame. – Jardins de Jim

 

Nous arriverons toujours à trouver le meilleur revêtement pour votre terrasse, en fonction de l’esthétique recherché et de votre budget !

Il en va de même pour les cours, places de parking et autre surfaces autour de votre maison.

Les allées de circulation

Passe-pieds. – Jardins de Jim

Les allées de circulation vous permettent de rendre votre jardin plus fonctionnel en créant un chemin entre la terrasse et le garage ou le potager par exemple. Les allées de circulations se font en dalles, pavés ou béton désactivé. Elle peuvent aussi se faire en gravier, en copeaux décoratifs, et même bordées de voliges en acier ou en aluminium.

Volige en acier Corten. – Jardins de Jim

Et encore pleins d’autres choses!

Nous avons une multitude de solutions techniques et esthétiques pour tous les éléments de votre jardin tels les escaliers, les bordures, les bassins, les fontaines, les pergolas, les brises vues, les clôtures, et les éclairages.

Escalier. – Jardins de Jim

 

Bassin et éclairage. – Jardins de Jim

 

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en février:

(1) Rabattre les graminées

(2) Planter des bulbes de Lys

(3) Faire appel à un professionnel pour la maçonnerie paysagère

(4) Taille des grimpantes (chèvrefeuille et glycine)

(5) Tailles des arbustes et arbres fruitiers (Cotinus coggygria, Desmodium, Lespedeza, pommier, poirier)

 


Confiez nous l’intégralité de la conception de votre jardin ! Vous aurez la tranquillité de n’avoir affaire qu’à un seul professionnel. Avec plus de 20 ans d’expérience du paysage, nous sommes à même de réaliser l’écrin de verdure de vos rêves ! Nous réalisons également de la menuiserie sur mesure si vous ne trouvez pas la banquette ou le bac adapté aux dimensions de votre balcon-terrasse ! Nous sommes un peu moins occupés avant le printemps et ces travaux sont tout à fait réalisables durant l’hiver. N’hésitez pas à nous contacter pour tout travaux de maçonnerie paysagère !

 

Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

1- RABATTRE LES GRAMINEES

Il existe une multitude de graminées décoratives avec des tailles et feuillages différents.

Suivant la période à laquelle le feuillage sèche, chaque variété doit être rabattue à un moment spécifique dans l’hiver. Mais c’est surtout une question de goût personnel. Si vous aimez bien leur feuillage et que vous souhaitez en profiter tout l’hiver vous pouvez le garder. Cela apporte du volume à vos massifs et avec la neige ou la glace c’est très beau.

A l’inverse, si vous aimez quand tout est tiré à quatre épingles vous pouvez déjà rabattre vos graminées à la fin de l’automne. C’est avant tout un choix personnel !

Certaines variétés telles les Carex et les Stipas n’ont pas besoin d’être taillées. Mais la plupart on besoin d’une taille sévère pour leur permettre de refaire un beau feuillage au printemps !

Stipas

Coupez à l’aide d’une cisaille ou d’un sécateur à environ 5 cm du sol. Enlevez tout ce qui est sec et évitez de laisser des feuilles au sol, cela pourrait être vecteur de maladies.

 

2- PLANTER DES BULBES DE LYS

Et oui : il est possible de planter des bulbes de Lys en février et ceci jusqu’à avril ! En effet, certaines variétés de bulbes sont rustiques et peuvent être plantées durant l’hiver (évitez tout de même les périodes de fortes gelées).  Alors n’hésitez pas à en planter pour agrémenter le pied de vos arbustes ou pour les mettre en valeur dans un pot en terre cuite : elles fleuriront durant l’été !

Le Lys est une plante bulbeuse vivace et rustique (-19°C) à floraison estivale. Il est très apprécié pour ses fleurs généreuses et son odeur suave et enivrante. Il peut mesurer de 60cm à 3m de hauteur ; les variétés de grandes tailles auront par ailleurs besoin d’un tuteur.  Le lys, en plus d’être beau à regarder, a des vertus cicatrisantes et antiseptiques. Les bulbes de lys n’ont pas de protection, ce qui les rend particulièrement sensibles à la sécheresse. Il est donc important de les planter rapidement après réception/achat !

Conditions de plantation

Les bulbes préfèrent les endroits ensoleillés et les sols bien drainants, frais en été et sans calcaire. Votre sol n’est pas drainant ? Pas de panique : le Lys peut très bien pousser en pot également pour embellir votre entrée ou pour un balcon/terrasse ! Faites bien attention à planter vos bulbes avec les racines vers le bas et la pointe vers le haut.

Plantation en pot

Si vous le faites pousser en pot, n’oubliez pas de lui assurer un bon drainage, c’est-à-dire qu’il faudra percer le pot au fond puis le remplir par un système de drainage au bas (graviers, billes d’argile, vieux tessons de pots préalablement désinfectés ou petits galets). Ensuite, remplissez votre pot de terreau pour bulbes à fleurs. Plantez les bulbes à 10-15 cm de profondeur (trois fois la taille du bulbe) à l’aide d’un plantoir à bulbes et espacez-les de 10-15 cm. Arrosez légèrement et placez votre pot au soleil.  Pour les plantations en jardinières, préférez des variétés de petites tailles.

Plantation en pleine terre

Si vous le plantez en pleine terre, placez les bulbes à l’aide d’un plantoir à bulbes à 10-15 cm de profondeur (trois fois la taille du bulbe) et mettez 20-25 centimètres de distance entre chaque bulbe pour qu’ils puissent bien se développer. Arrosez légèrement après plantation et n’oubliez pas de marquer l’emplacement des bulbes !

Arrosage – Entretien

Il est important de les arroser régulièrement, surtout au printemps et en été. Le pied des bulbes peut également être paillé en été, afin de bien garder l’humidité. Arrosez-les donc régulièrement de sorte que la terre soit fraiche, mais pas excessivement car les bulbes risquent de pourrir en cas de trop forte humidité. Vous pouvez apporter de l’engrais pour fleurs à bulbes lors de la floraison. Diminuez les arrosages en automne, puis arrêtez-les en hiver. Supprimez les fleurs fanées au fur et à mesure afin de ne pas fatiguer le bulbe pour rien. N’oubliez pas de couper les tiges après floraison, une fois qu’elles sont sèches. En revanche, gardez un maximum de feuillage afin que le bulbe reconstitue ses réserves et fleurisse bien l’année suivante. Vu leur rusticité (-19°C), vous pouvez laisser les bulbes de lys en terre. Les bulbes se multiplient seuls et le nombre de fleurs augmentent chaque année.

Le Lilium candidum

Le Lilium candidum (lis blanc ou lis de la madone) est une variété qui ne fait rien comme tout le monde ! Il se plante en automne, à 2-3 cm de profondeur uniquement !

Le saviez-vous ?

Les bulbes ont besoin d’une période de froid pour bien se développer. Si les températures augmentent plus tôt que prévu, les fleurs pointeront plus tôt le bout de leur nez.  Ainsi, un hiver froid et long est une promesse de floraison longue et vigoureuse !

Nos coups de cœur

  • Le Lilie Landini : Pour son côté dramatique et mystérieux avec sa belle floraison pourpre.
  • Le Lis jaune : Pour son jaune éclatant ponctué de petits points noirs.
  • Le Lis de Pâques : Pour son blanc immaculé et son élégance.

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en février

(1) Rabattre les graminées

(2) Planter des bulbes de Lys

(3) Faire appel à un professionnel pour la maçonnerie paysagère

(4) Taille des grimpantes (chèvrefeuille et glycine)

(5) Tailles des arbustes et arbres fruitiers (Cotinus coggygria, Desmodium, Lespedeza, pommier, poirier)

 


Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

Planter en hiver : oui ou non ?

Evidemment, un jardin ne se limite pas à la maçonnerie paysagère… Vous vous demandez sûrement s’il est possible de planter durant cette saison ! La réponse est oui, mais pas n’importe quoi et pas n’importe comment ! En hiver, privilégiez les plantations d’arbres et d’arbustes à racines nues ou en motte.

Quelle est la différence entre une plante en containeur et une plante à racines nues ?

Une plante à racines nues a été soulevée de sa terre lors de son repos végétatif. Elle est destinée à être vendue telle quelle avec ses racines dites « nues », c’est-à-dire dépourvues de terre.

Les plantes en godet ou containeur quant à elles, ont été transplantées dans des pots dans l’attente de trouver acheteur.

La plus grande différence entre les deux est la période de plantation : les plantes en containeur se plantent toute l’année, alors que les plantes à racines nues se plantent de novembre à avril.

 

Quelles sont les avantages à planter vos plantes (à racines nues) en hiver ?

Le principal avantage est que durant l’hiver, la plante est en dormance et ainsi moins sensible aux chocs. De plus, la plante aura tout le temps nécessaire pour développer son système racinaire. La plante sera ainsi bien installée et pourra affronter la saison et la chaleur estivale avec brio ! Il est vrai que ces plantes peuvent paraître moins jolies au début, mais patience est mère de vertu ! Vous vous rendrez vite compte qu’elles s’installent plus facilement et donc poussent plus rapidement qu’une plante plantée en été et qui souffre de la sécheresse !

Quels sont les avantages à planter une plante à racine nues ?

Contrairement aux plantes en pot, les plantes à racines nues ne développent pas de chignons (ou emmêlement de racines), ce qui leur confère une meilleure chance de survie. La qualité des racines peut être directement vérifiée, contrairement à une plante en containeur. De plus, les plantes à racines nues sont plus grandes à l’achat et elles sont généralement moins chères que les plantes en containeurs.

Quelles sont les précautions à adopter ?

Bien évidemment, ne plantez pas les jours de gel. Les plantes à racines nues doivent être plantées directement à la livraison. Si ce n’est pas possible, il est nécessaire de les mettre en jauge. Pour savoir comment les mettre en jauge, nous vous invitons à lire notre point « Quelques conseils de plantation ».

Et les plantes en motte, puis-je en planter durant l’hiver ?

Tout comme les plantes à racines nues, les plantes en motte peuvent être plantées durant l’hiver sous réserve que le sol ne soit pas gelé afin de pouvoir les arracher et les sortir de pépinière.

 

Quelques conseils de plantations

Mise en jauge

Surtout, si vous ne pouvez pas planter rapidement votre plante en racines nues il faudra la mettre en jauge pour éviter que les racines se dessèchent. Cela consiste à enfouir la partie racinaire dans de la terre meuble, sans nécessairement la tasser. Une fois l’emplacement choisi, creusez un trou de plantation un peu plus grand que le système racinaire de votre plante. La profondeur doit être équivalente à la hauteur des racines. Ameublissez bien le fond pour faciliter le futur enracinement. Incorporez 1/3 de compost à la terre extraite.

Plantation

  • Avant la plantation, taillez les racines abîmées et raccourcissez légèrement les plus grosses.
  • Si les racines paraissent sèches vous pouvez les praliner. Cela consiste à les badigeonner avec un mélange de terre argileuse et d’eau. Ainsi vous favoriserez la reprise de votre plante.
  • Pour les arbres fruitiers : taillez votre arbre en supprimant les branches trop proches les unes des autres, enlevez la moitié de la pousse de l’année. Taillez au-dessus d’un bourgeon dirigé vers l’extérieur.
  • Posez l’arbre dans le trou et glissez le tuteur à la verticale entre les racines, au plus près du tronc. Vous l’attacherez à la fin de la plantation. Et si vous utilisiez votre tronc de sapin de Noël comme tuteur? Tout se recycle!
  • Ensuite rebouchez avec le mélange terre/compost. Utilisez en premier la terre fine afin de bien la faire glisser entre toutes les racines. Il ne faut pas laisser d’air entre les racines ! Tassez légèrement au fur et à mesure du remplissage sans abîmer les racines.
  • Avec la terre restante vous pouvez former une cuvette autour de l’arbre, ce qui facilitera les arrosages lors de la première saison.
  • Pour finir arrosez abondamment, même par temps pluvieux. Ce premier arrosage appelé aussi plombage permettra de bien tasser la terre contre les racines et d’éviter les trous d’air.

 

Une petite liste (non exhaustive) des arbres et arbustes vendus en racines nues

La plupart des plantes à feuillage caduc peuvent se trouver en racines nues en pépinière. Elles sont en repos végétatif en hiver et peuvent donc être transplantées sans risques.

Les plus répandues sont les arbres fruitiers et les rosiers. On peut avoir également des petits fruitiers tels que des framboisiers, ou groseillers.

Certains arbustes de haies peuvent être aussi disponibles en racines nues ; ceci peut-être intéressant financièrement parlant si vous avez une très longue haie à créer.

 

Article: Est-il possible de faire refaire son jardin en hiver?

(1) Avantages et inconvénients

(2) Planter en hiver: oui ou non?

 


Vous souhaitez planter une haie, arborer votre gazon, habiller votre extérieur de beaux arbustes ? N’hésitez plus à le faire faire en hiver, vous leur assurerez une bonne croissance ! Contactez-nous pour vos travaux de plantations d’arbres ou d’arbustes !

 

 

Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

Il est tout à fait possible de faire refaire votre jardin en hiver. Durant cette saison, les plantes sont en dormance, mais pas Jardins de Jim !

Vous hésitez toujours ? Voici une petite liste des avantages et des inconvénients :

Principal inconvénient :

  • Les journées étant plus courtes et les conditions climatiques étant difficiles parfois, les travaux prendront plus de temps. En effet, s’il gèle ou s’il neige, nous devrons suspendre les travaux pendant quelques temps.

Avantages :

  • Puisque durant l’hiver, nous ne jonglons pas entre plusieurs chantiers de création, le début du chantier peut se faire rapidement après la signature du devis et la durée du chantier sera raccourcie (en partant du principe que les travaux ne sont pas suspendus pour cause de neige bien évidemment !)
  • Votre jardin sera prêt à être utilisé et admiré dès le printemps !

Voici quelques réalisations de Jardins de Jim qui sont possibles à effectuer en hiver:

 

Terrasse en grès cérame. Jardins de Jim.

 

Deck des enfants. Jardins de Jim.

 

Cour en pavés vieillis. Jardins de Jim.

 

Cour pavée. Jardins de Jim.

 

Article: Est-il possible de faire refaire son jardin en hiver?

(1) Avantages et inconvénients

(2) Planter en hiver: oui ou non?

 

 


Jardins de Jim vous accompagne également dans l’aménagement de extérieur! N’oubliez pas que les jardins contemporains contiennent des terrasses en bois, des terrasses en grès cérame, des pavés, des dallages, des clôtures… Tous ces aménagements sont tout à fait possibles à réaliser durant l’hiver !

Voici quelques images d’aménagements réalisés par nos soins:

N’hésitez pas à nous contacter pour vos projets d’aménagement!

 

 

Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

4- ARROSAGE EN HIVER

Contrairement à ce que laisse imaginer leur apparence, certaines plantes nécessitent d’être arrosées durant l’hiver, surtout celles en bacs.

Voici quelques conseils de base à respecter :

  • Arrosez en début d’après-midi lorsque le sol est le moins froid au cours de la journée. La terre légèrement réchauffée permet une meilleure absorption de l’eau par les plantes. Evitez surtout d’arroser quand la température est négative ou lorsque des gelées sont prévues. Laissez les plantes se reposer.
  • Les plantes en pleine terre ne nécessitent aucun arrosage au cours de l’hiver. Toutefois, surveillez les nouvelles plantations d’automne, qui pourraient avoir besoin d’un arrosage léger juste après les périodes de gel, une à deux fois par mois.
  • Que ce soit en bacs ou en pleine terre, il faut impérativement que le sol soit bien drainant, il ne doit surtout pas se gorger d’eau.
  • Optez donc pour un arrosage léger, en pluie fine si possible.
  • La température de l’eau d’arrosage doit être le plus proche possible de la température du sol, ni trop froide, ni trop chaude.
  • Sur votre balcon ou votre terrasse, les plantes qui sont le plus abritées des précipitations sont celles qu’il vous faut surveiller attentivement !
  • En moyenne, un arrosage tous les quinze jours est suffisant.
  • Afin de protéger vos tuyaux d’arrosage du gel, n’oubliez pas de les vider entièrement après chaque utilisation.

5- HIVERNAGE DES PLANTES

Qu’est-ce qu’une plante rustique?

Durant l’hiver, les plantes non rustiques devront être protégées des températures basses. On appelle plantes rustiques celles qui supportent une température négative, les autres nécessitent que nous apportions une ou plusieurs solutions afin qu’elles ne souffrent pas du froid.

Quelles plantes devraient être hivernées?

L’hivernage des plantes concerne les plantes d’orangerie et méditerranéennes : palmier, bougainvillée, agrume, laurier rose par exemple. D’autres variétés gélives telles que les bulbes d’été, les fuchsias, les géraniums sont à rentrer à l’abris ou à protéger avant les premières gelées.  Les bulbes non rustiques tels que le bégonia, le dahlia, ou le glaïeul sont à déterrer et rentrer à l’abri de la lumière jusqu’à leur plantation au printemps.

Comment les hiverner?

Il y a différentes manières de protéger vos plantes suivant le port qu’elles ont, leur variété, si elles sont en pot ou en pleine terre.

Celles qui sont en bac peuvent être rentrées dans un endroit frais, sec et aéré ; lumineux si possible. Si vous n’avez pas d’espace dédié pour l’hivernage des plantes en bac, vous pouvez les rapprocher d’un mur pour les abriter du vent froid et privilégier une exposition ouest ou sud.

Un voile d’hivernage protégeant le pot évitera aux racines de geler. Vous pouvez également ajouter un voile ou de la toile de jute pour protéger le tronc dans le cas des plantes en tige. La protection des branches et parties aériennes est moins importante mais peut être intéressante pour des plantes persistantes telles que l’olivier dont les feuilles seront sensibles aux vents froids.

Pour les grands sujets, il est nécessaire de créer une armature pour poser la toile d’hivernage. Il faut éviter que la neige abîme les branches par son poids.

Pour protéger au niveau du sol, un paillis sera très efficace ; veillez à ce qu’il ne s’envole pas en posant des branches de sapin par-dessus par exemple. Vous souhaiter recycler votre sapin? Voici un article qui vous donnera quelques idées pour le recycler!

 

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en janvier

(1) Recycler son sapin de Noël

(2) Nourrir et abreuver les oiseaux

(3) Repoussez vos travaux de nettoyage!

(4) Arrosage en hiver

(5) Hivernage des plantes

 


Petits ou grands, nous pouvons trouver une solution d’hivernage pour chacun de vos végétaux ! N’hésitez pas à nous contacter !

 

 

Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

2- NOURRIR ET ABREUVER LES OISEAUX… INTELLIGEMMENT !

L’hiver est arrivé avec ses journées moins longues et ses températures glaciales ! Cette saison peut être difficile pour nous, mais elle l’est encore plus pour les oiseaux ! En effet, les oiseaux qui ne migrent pas dans des régions plus chaudes ont la vie dure en hiver. La nourriture se fait si rare que certains deviennent granivores en attendant l’arrivée des insectes. Les journées étant moins longues, les oiseaux ont moins de temps pour chercher de la nourriture. Les couvertures neigeuses rendent difficiles leur recherche de nourriture. Le froid fait qu’ils n’ont d’autres choix que de puiser dans leurs réserves. Pour pouvoir survivre aux hivers rigoureux, les oiseaux comptent sur vous, que vous ayez un balcon ou un jardin !

Voici quelques conseils de birdlife.ch :

  • Ne nourrissez pas les oiseaux toute l’année. Nourrissez-les modérément et de manière appropriée en hiver uniquement.
  • Les oiseaux ayant particulièrement faim le matin, garnissez votre mangeoire plutôt le soir et avec un stock pour 24H.
  • Pour les granivores (fringilles, moineaux, mésanges, sitelles et pics), optez pour des graines de tournesol (noires idéalement) et de chanvre.
  • Pour les insectivores (merle, rougegorge et étourneau), optez pour des flocons d’avoine, des petits morceaux de noix et de noisettes, des raisins secs et des fruits, même à l’état déjà avancé.
  • Pour les mangeoires, il est important qu’elles ne soient pas souillées et qu’elles restent au sec. Optez donc pour des distributeurs de graines cylindriques ou des maisonnettes-réservoirs qui alimentent progressivement des bols protégés des intempéries. Nettoyez régulièrement les mangeoires et placez-les à un endroit stratégique afin que l’oiseau puisse s’échapper en cas d’attaque par un prédateur.
  • La propreté est essentielle ! Si vous trouvez un oiseau mort près de votre mangeoire : retirez-la, nettoyez-la à l’eau chaude et ne la remettez que 3 semaines plus tard et à un endroit différent !

 

3- REPOUSSEZ VOS TRAVAUX DE NETTOYAGE DE VOTRE JARDIN !

Et oui, votre jardin est un abri pour les animaux auxiliaires !

Le hérisson est un animal très utile au jardin. En effet, ce mammifère insectivore se nourrit de gastéropodes (escargots et limaces), de larves d’insectes et de vers. Le hérisson est un vrai allié au jardin quand nous connaissons les dégâts que ces derniers peuvent engendrer ! Par exemple, les escargots mangent voracement vos salades, hostas, plantes grasses ou rosiers en printemps-été.

Comme pour les oiseaux, l’hiver est une période difficile pour le hérisson. Tellement difficile, que le hérisson hiberne durant l’hiver. Et il trouve souvent refuge dans vos jardins : sous un tas de feuilles mortes, au pied des graminées, sous des branches mortes ou même dans un arbre mort. Pour ne pas détruire le domicile de votre ami le hérisson, repoussez vos travaux de nettoyage de votre jardin à plus tard ! Ils sauront vous remercier !

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en janvier

(1) Recycler son sapin de Noël

(2) Nourrir et abreuver les oiseaux

(3) Repoussez vos travaux de nettoyage!

(4) Arrosage en hiver

(5) Hivernage des plantes

 


Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

 

1- RECYCLER SON SAPIN DE NOËL

« Rien ne se perd, tout se transforme ». Cette maxime d’Antoine Lavoisier est aussi valable pour votre sapin de Noël ! Les fêtes de fin d’année sont maintenant terminées : il est temps de ranger vos décorations de Noël dans leur boîte. Mais que faire de votre sapin de Noël ? Voici quelques gestes qui permettront à votre sapin de ne pas avoir été coupé pour n’être utile que quelques semaines.

Vous avez un broyeur à végétaux, vous pouvez l’utiliser pour broyer vos branches de sapin !

Vous souhaitez acheter un broyeur à végétaux? Voici la sélection de broyeurs à végétaux proposé par Jardins de Jim.

Paillis

Le broyat de sapin pourra ensuite être utilisé comme paillis pour toutes vos plantes ; y compris celles qui n’aiment pas les sols acides. Beaucoup vous conseilleront de n’utiliser le broyat de sapin que pour des plantes acidophiles, sous peine de voir vos plantes endommagées par l’acidité du paillis de sapin. En réalité, même si vos épines de sapin ont un pH acide (de 3.2 à 3.8), le pH de votre sol est suffisamment stable pour ne pas être trop influencé par leur acidité. Il se peut que le pH de votre sol diminue quelque peu, mais cela n’aura pas d’effets néfastes sur vos plantes et le pH reviendra rapidement à la normale. En bref, utiliser du paillis de sapin acide une fois par année n’endommagera pas vos plantes.  Le paillis de sapin permettra également de freiner la pousse de mauvaises herbes et de protéger la terre des gelées. Il est évidemment possible de l’utiliser en combinaison avec des feuilles mortes.

Compost

Le broyat de sapin peut également être utilisé dans votre compost. Il se décomposera plus rapidement si vous l’avez préalablement broyé très fin. N’utilisez pas plus de 10% de broyat de sapin dans votre tas de compost. Une fois mûr, votre compost sera prêt à être utilisé !

Et le tronc ?

Après avoir broyé les branches, vous vous retrouvez avec le tronc du sapin et vous ne savez qu’en faire ? Vous pourrez l’utiliser comme tuteur pour vos plantes grimpantes, comme support ou même comme décoration dans votre jardin ! Laissez aller votre créativité !

Vous n’avez pas de broyeur à végétaux.

Renseignez-vous auprès de votre commune, beaucoup d’entre elles organisent un service de ramassage de sapin. Souvent, votre sapin servira à fabriquer du compost.

Ou alors contactez-nous et nous nous ferons un plaisir de nous occuper de la seconde vie de votre sapin dans votre jardin ! Broyage, paillage, compostage : nous sommes là pour vous aider !

 

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en janvier

(1) Recycler son sapin de Noël

(2) Nourrir et abreuver les oiseaux

(3) Repoussez vos travaux de nettoyage!

(4) Arrosage en hiver

(5) Hivernage des plantes

 


Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

 

Pour garder un bon écosystème dans votre petit plan d’eau, il faut que vous enleviez toute matière végétale pouvant se décomposer dans l’eau. Ramassez les feuilles mortes au fur et à mesure, sortez les plantes aquatiques flottantes telles que les laitues d’eau et les lentilles d’eau qui craignent le gel. Si vous le souhaitez vous pouvez les conserver à l’intérieur dans un petit aquarium.

 

Si votre bassin n’est pas assez profond pour permettre aux poissons de se réfugier là où l’eau n’est pas trop froide vous devrez aussi les rentrer.

 

Dans le cas d’un bassin hors sol sur un balcon vous pouvez l’entourer avec du papier bulle afin de le protéger du gel. Si vous arrivez à le déplacer et le mettre à un endroit abrité du froid c’est parfait.

 

Dans le cas des bassins enterrés: il faudra penser à installer un système permettant d’éviter que toute la surface ne gèle, ce qui permettra à votre bassin de continuer à « respirer ».

 

Si votre bassin est équipé d’une pompe ou d’un bulleur vous pouvez le laisser en fonction tant qu’il ne risque pas de geler, cela assurera un bon échange gazeux tout au long de l’hiver.

 

Tout est prêt pour passer un bon hiver, il ne vous reste plus qu’à vous réjouir de voir votre jardin aquatique reprendre vie au printemps !

 


Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

 

Ne négligez pas l’apport d’engrais automnal sur votre gazon !

 

En effet, il est important de fertiliser une dernière fois le gazon avant la fin de la saison, ce qui lui permettra d’être plus résistant face aux rigueurs de l’hiver et de retrouver plus facilement sa vigueur dès le printemps.

 

Utilisez un engrais spécifique automne que vous épandrez uniformément de manière mécanique ou manuelle. Ceci au moins un mois avant les premières gelées afin qu’il soit bien assimilé par le gazon.

 

Gazon: le guide de Jardins de Jim

 


Notre équipe entretien se fera un plaisir de s’occuper de votre gazon afin qu’il soit beau toute l’année!

N’hésitez pas à nous contacter pour un devis ou testez notre devis automatique!

 

Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

Le célèbre dicton dit : “A la sainte Catherine tout bois prend racine”. Mais il n’est pas indispensable d’attendre le 25 novembre pour planter vos arbres fruitiers !

 

Plantez à partir de mi-octobre, quand les arbres commencent leur repos végétatif. La sève descend et votre pépiniériste commencera à prélever des arbres en racines nues dans ses pépinières.

Vous avez jusqu’aux premières gelées pour planter.

 

Vous pouvez également planter vos arbres fruitiers au printemps mais leur système racinaire se mettra mieux en place si vous plantez avant l’hiver, donc vous aurez une meilleure reprise !

 


Nos paysagistes qualifiés se feront un plaisir de venir planter vos arbres fruitiers! N’hésitez pas à prendre contact avec nous.

 

Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations