1 – Planter des annuelles et semer des végétaux comestibles

Le mois de juillet est arrivé et la période des plantations est derrière nous ! Cependant, votre massif vient d’être planté et vous le trouvez vide ? Ou alors il y a des « trous » à combler dans vos massifs ? Ou peut-être que les floraisons printanières sont passées ?

Planter des fleurs annuelles

Pas de panique, vous pouvez encore vous rendre dans votre jardinerie préférée et vous fournir en plantes annuelles pour égayer vos massifs ou même vos jardinières ou pots ! Vous n’aurez que l’embarras du choix !

Semer des comestibles

Haricots verts nains

Vous pouvez semer vos haricots nains jusqu’en juillet-août pour une récolte jusqu’en automne. Le haricot est facile à semer et est une activité idéale pour occuper vos enfants durant l’été ! Vous avez un balcon ? Il est tout à fait possible de faire vos semis en pot ! Semez-les en poquets de 4-5 graines en espacez-les tous les 40cm.

Haricots verts nains

Il est également possible de semer des betteraves, certaines variétés de carottes, de la chicorée, …

2 – Utiliser du gravier (paillis minéral) dans vos massifs

Jardins de Jim

 

Le paillis minéral est très souvent utilisé dans les extérieurs ! Utilisé de manière uni ou mixte, il donne une belle touche esthétique à vos massifs/pots. De plus, certains paillis minéraux peuvent également habiller vos allées et vos bordures de maison par exemple. Avantage en plus : Il est très facile de le poser et offre toute une gamme de coloris, de taille et de prix !

Mais ce n’est pas tout, comme le paillis végétal, le paillis minéral :

  • Limite l’érosion du sol
  • Limite l’évaporation de l’eau lors des grosses chaleurs, vous permettant d’espacer vos arrosages
  • Associé avec un film géotextile, il limite le développement des mauvaises herbes et donc le désherbage
  • Limite le nombre de plantes au mètre carré et donc limite l’entretien
  • Et contrairement au paillis végétal : il ne nécessite pas de changements réguliers et ne s’envole pas !

Type de graviers

Roulé ou concassé

Le gravier roulé est un gravier naturel, issu des cours d’eau qui n’a subi aucune intervention mécanique. C’est l’érosion qui leur donne une forme arrondie. Il est souvent utilisé pour les massifs, et même pour les terrasses en gravier.

Gravier roulé dans une rivière

Le gravier concassé est un gravier de carrière, qui est obtenu en abattant ou concassant la roche. C’est ce processus qui leur donne une forme angulaire. Il peut embellir vos massifs, tout comme vos allées carrossables par exemple.

Gravier concassé dans une carrière.

Calibre-Taille

Le gravillon a une taille comprise entre 4mm et 12mm. Il est totalement adapté pour des allées piétonnes, pour des massifs, mais également pour donner un petit air zen à votre massif.

Le galet, quant à lui a une taille comprise entre 2mm et 60mm ; il est typiquement lisse et arrondi et on le trouve dans les cours d’eau et en bord de mer.

 

Voici quelques exemples de paillis minéraux avec du gravier :

Jardins de Jim

Jardins de Jim

 

Rappelez-vous, nous vous parlions du paillis végétal l’année passée ! Allez jeter un coup d’œil à notre article !

3- Tailler sa glycine

La glycine est une plante grimpante incontournable qui fleurit généreusement et qui sent merveilleusement bon !

La glycine supporte très bien la taille et fleurira d’autant plus qu’elle sera taillée ! N’hésitez pas à la tailler également car elle peut s’avérer être envahissante !

En juillet-août, procédez à la taille d’été : taillez les branches de l’année afin de favoriser la floraison (qui apparaît sur les branches de l’année précédente). Vous pouvez également tailler toutes les branches qui ne se dirigent pas là où vous le souhaitez. Ceci permettra à votre grimpante préférée d’adopter une forme harmonieuse et surtout de la maîtriser !

(4) Semer son gazon

Pour obtenir un beau gazon dès l’été c’est en avril que le moment de semer est le mieux choisi.

Les conditions météo doivent être adaptées, il faut que la terre soit réchauffée par les belles journées de printemps et elle ne doit pas être trop humide pour faciliter le travail du sol.

  • Commencez par ameublir la surface avec un motoculteur ou à la bêche, sur une profondeur de 15 cm au moins.
  • Ensuite nivelez le terrain et évacuez les plus grosses pierres à l’aide d’un râteau.
  • Ensuite procédez au semis de votre gazon. Il faut que les graines soient réparties uniformément sur toute la surface à raison de 25 à 40 gr/m² suivant la variété utilisée.
  • Vous n’êtes pas obligé d’arroser tout de suite mais sachez que dès que la surface aura reçu la première pluie ou grosse rosée du matin les graines commenceront à germer. C’est à parti de ce moment que vous devrez être attentif à l’humidité du sol. Il faut le garder légèrement humide pour favoriser la croissance des jeunes pousses de gazon le temps que les racines se forment bien en profondeur.
  • Enfouissez bien les graines à l’aide du râteau ou d’un hérisson, cette étape est importante car seule les graines enfuies germeront.
  • Pour terminer compactez la terre à l’aide d’un rouleau à gazon.

(5) Fertilisation au jardin: petit guide

Le fertilisant : il y a tellement de choix dans les jardineries qu’il est aisé de se perdre dans tout ça ! Et est-ce réellement nécessaire ?

Azote-Phosphore-Potassium

Premièrement, décortiquons les chiffres présents sur la boîte :

  • Le premier chiffre : c’est l’azote. L’azote stimule la croissance des plantes et permet aussi de nourrir les micro-organismes du sol.
  • Le deuxième chiffre : c’est le phosphore. Le phosphore stimule la croissance des racines et est donc indispensable pour un bon enracinement. Il permet donc à la plante de se développer plus rapidement, de fleurir. Il participe également au développement des graines et des fruits.
  • Le troisième chiffre : c’est le potassium. Le potassium améliore la résistance aux maladies. Il contribue à la bonne qualité des fruits et participe à l’assimilation de l’azote et du phosphore.

Engrais naturels

Les engrais naturels présentent de nombreux avantages :

  • Ils stimulent la vie du sol
  • Ils réduisent les risques de surfertilisation – Du fait de leur faible concentration naturelle
  • Ils sont naturellement à libération lente (à l’exception des algues liquides) – Du fait de la nécessité d’être assimilés par les micro-organismes au préalable

Engrais de synthèse

Les engrais de synthèse ont une libération immédiate, à moins d’opter pour des engrais à libération lente.

Enfin, il est possible de choisir son engrais (naturel ou de synthèse) en fonction de ce que l’on veut stimuler, c’est-à-dire le feuillage, la floraison ou la fructification.

Pour quelles plantes ?

La fertilisation est surtout nécessaire pour les légumes, les plantes annuelles et les plantes en pot. Les arbres et les vivaces n’en auront pas forcément besoin chaque année et la décomposition d’un mulch à leur pied leur donnera généralement tout ce dont ils ont besoin. Vous ne savez pas ce qu’est le mulch ? Cliquez ici !

Plantes annuelles

Vous pouvez amender votre terre avant de planter vos annuelles, au début du printemps. Vous n’avez pas encore vu notre article concernant les semences des plantes annuelles ? Cliquez ici ! Le compost, fumier composté ou un engrais naturel à libération lente sont tout à fait appropriés.

Vous pouvez, en cours de saison, utiliser des engrais naturels pour donner un petit coup de pouce aux plantes annuelles qui en ont besoin.

Soyez tout de même attentifs au fait que certaines annuelles n’ont pas besoin d’engrais et se débrouillent très bien toutes seules (coquelicot, cosmos, capucines, pourpiers et soucis entre autres).

Plantes en pot

Si vous avez décidé de planter dans un pot ou une jardinière, n’oubliez pas de vous procurer du terreau pour plantes en bac. Ce terreau contient généralement du compost et apportera tous les nutriments nécessaires afin qu’elles brillent durant la belle saison ! Les plantes en pot sont dépendantes de ce qu’on leur apporte, puisqu’elles épuisent rapidement les nutriments présents dans leur contenant !  Si certaines ont l’air de se fatiguer, vous pouvez leur apporter des engrais naturels en cours de saison.

 

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en avril:

(1) Semer ou planter des annuelles en pleine terre

(2) Tailles des grimpantes 

(3) Taille des arbustes 

(4) Semer son gazon

(5) Fertilisation au jardin: petit guide 

(2) TAILLE DES GRIMPANTES

A tailler en avril: Jasmin étoilé (Trachelospermum) et lierre

Jasmin étoilé

Également appelé Trachelospermum jasminoides, le faux jasmin est une plante grimpante au feuillage persistant qui ne nécessite pas systématiquement de taille. La croissance rapide du faux jasmin permet, par exemple, de masquer facilement un mur disgracieux.

Pour qu’il ne se dégarnisse à la base, toutefois, et garde une floraison abondante:

  • Tailler le jasmin étoilé à la sortie de l’hiver, c’est-à-dire avant le printemps et la montée de sève (qui tacherait alors le sol).
  • Selon l’âge et l’opulence de votre jasmin, intervenir avec un sécateur ou une cisaille.
  • Retirer l’extrémité des branches longues qui s’éloignent trop du support afin de maintenir un port compact.
  • Supprimer les tiges sèches au cœur de la plante ou celles qui portent des feuilles jaunes.
  • Diriger les pousses volubiles sur le support existant pour couvrir la surface contre laquelle le jasmin a été planté.

(3) TAILLE DES ARBUSTES

A tailler en avril : Forsythia et Groseillier à fleurs (Ribes sanguineum)

Forsythia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Forsythia est synonyme de printemps avec ses belles fleurs jaunes apparaissant fin mars. Juste après la floraison, il sera temps de le tailler.

  • Raccourcissez de moitié les branches qui viennent de fleurir.
  • Taillez au-dessus d’un bourgeon tourné vers l’extérieur pour élargir davantage l’arbuste.
  • Si vous souhaitez rabattre et maintenir votre Forsythia vous pouvez le tailler très court sans crainte, il supporte bien les tailles sévères. Mais faites ceci juste après la floraison de sorte qu’il produise de belles grandes branches au cours de l’année qui porteront les fleurs l’année suivante.

Une seconde taille à la fin de l’été, plus légère, permettra d’ajuster la forme globale de la plante.

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en avril:

(1) Semer ou planter des annuelles en pleine terre

(2) Tailles des grimpantes 

(3) Taille des arbustes 

(4) Semer son gazon

(5) Fertilisation au jardin: petit guide

Le printemps est enfin arrivé, nous l’avons attendu avec impatience ! Avril pointe le bout de son nez et il est temps de remonter ses manches et de se faire plaisir en apportant un peu de couleur à son extérieur (à la sueur de son front) !

Les plantes annuelles sont des plantes qui arrivent à la fin de leur cycle végétatif en moins d’un an. C’est-à-dire que si vous les semez ou les plantez cette année, ils donneront tout ce qu’ils ont et fleuriront à foison durant l’été, et finiront par tirer leur révérence à la fin de l’automne.

Les plantes annuelles sont la solution idéale pour les personnes qui aiment voir du changement dans leur jardin au fil des ans. Elles permettent aussi de combler rapidement et facilement des espaces vides dans vos massifs dont vous ne savez quoi faire pour le moment ou qui attendent une plantation en automne. Les annuelles peuvent également briller de mille feux lorsqu’elles sont semées/plantées en pot ou en jardinière.

Soyez tout de même attentif au fait que vous ne pouvez pas semer n’importe quelle plante annuelle en pleine terre en avril. Cela dépend fortement de sa rusticité et de son caractère exotique. En effet, il existe trois grandes catégories de plantes annuelles. Certaines se sèment à l’abri et d’autres peuvent se semer directement en pleine terre.

Les plantes annuelles rustiques

Les plantes annuelles rustiques résistent aux gelées avec brio. Vous pouvez les semez directement en pleine terre de fin mars jusqu’à fin mai. Elles se développeront rapidement et vous émerveilleront dès l’arrivée des beaux jours ! Ces plantes se ressèment naturellement par elles-mêmes pour finalement germer à nouveau. Certaines d’entre elles étaient jadis considérées comme des mauvaises herbes.

Les coquelicots et les bleuets sont des exemples type de plantes annuelles rustiques.

Coquelicot

 

 

 

 

 

 

 

Nos coups de cœur

Voici 2 plantes annuelles rustiques que nous apprécions particulièrement :

Orlaya

 

 

 

 

 

 

L’Orlaya est très florifère, facile de culture sans être envahissante : pour un massif tout en délicatesse.

 

Reseda

 

 

 

 

 

 

Le Réséda a tout pour plaire : c’est une plante qui est odorante et qui attire les abeilles grâce à son nectar !

 

Les plantes annuelles semi-rustiques

Les plantes annuelles semi-rustiques ont besoin d’un peu plus de chaleur avant d’être semés en pleine terre. En effet, certaines de ces plantes sont exotiques. Semez-les plutôt donc à partir de mi-avril ou mai.

Les zinnias et les œillets d’Inde sont des exemples type de plantes annuelles semi-rustiques.

Zinnias

 

 

 

 

 

 

 

 

Nos coups de cœur

Voici 2 plantes annuelles semi-rustiques que nous apprécions particulièrement :

Cosmos

 

 

 

 

 

 

 

Les Cosmos est une plante annuelle originaire du Mexique et qui est très appréciée pour sa légèreté.

Ipomée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’Ipomée est une plante annuelle grimpante tropicale qui se fera un plaisir de coloniser vos treillis, grillages ou même pergolas!

Les plantes annuelles non rustiques/exotiques

Les plantes annuelles non rustiques/exotiques ne résistent pas aux gelées et nécessitent donc d’être ressemées à l’abri chaque année. Si vous souhaitiez tester le semis de ce genre de plantes, il est trop tard : la plupart se sèment bien au chaud en janvier-février. Vous pouvez cependant vous procurer des jeunes plants dans votre jardinerie et les planter lorsque le risque de gelées est passé.

Les bégonias, dahlias et pétunias sont des exemples type de plantes annuelles non rustiques/exotiques.

Petunia

 

 

 

 

 

 

 

Nos coups de cœur

Voici 2 plantes annuelles non rustiques que nous apprécions particulièrement :

Mina lobata

 

 

 

 

 

 

Le Mina lobata ou « plume d’indien » est une grimpante à croissance rapide provenant du Mexique, du Guatemala, du Venezuela, de la Colombie et de l’Argentine.

Coléus

 

 

 

 

 

 

Le Coléus souvent surnommée « ortie » pour la forme de ses feuilles, est une plante qui se trouve dans la forêt tropicale et qui possède un feuillage exubérant !

 

En définitive, ces plantes annuelles non rustiques ne se sèment pas en avril, mais les jeunes plants sont disponibles en jardineries et peuvent être plantées dès qu’il n’y a plus de risques de gelées printanières. Ceci peut être mi-avril pour certaines régions ou plutôt mai pour d’autres !

 

Pour conclure, commencez plutôt par semer vos plantes annuelles rustiques début avril, vos annuelles semi-rustiques à partir de mi-avril et planter vos plantes annuelles non rustiques en mai ! Ceci promet un bel éventail de couleurs et d’odeurs !

 

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en avril:

(1) Semer ou planter des annuelles en pleine terre

(2) Tailles des grimpantes 

(3) Taille des arbustes 

(4) Semer son gazon

(5) Fertilisation au jardin: petit guide

(2) TAILLE DES GRIMPANTES

A tailler en mars: Clématite d’été et Rosier grimpant (remontant)

La Clématite d’été

La clématite est une plante grimpante très florifère: on la surnomme la reine des lianes! Il existe plusieurs espèces, persistantes ou caduques, printanière ou estivale.

En ce qui concerne sa taille:

  • Recouper toutes les branches à 30/40 cm du sol.
  • Enlever les branches sèches.

Rosier grimpant (remontant)

Le rosier grimpant remontant fleurit plusieurs fois jusqu’aux gelées à conditions de supprimer les fleurs fânées! Un vrai atout charme pour vos murs, pergolas ou autre!

En ce qui concerne sa taille:

  • Sélectionner les branches que l’on souhaite voir grimper, de préférence de jeunes pousses qui porteront plus de fleurs.
  • Enlever tout le bois sec et bien nettoyer les feuilles mortes autour du pied

(3) TAILLE DES ARBUSTES

A tailler en mars: Althéa (Hibiscus syriacus) et Arbre aux papillons (Buddleja)

Althéa (Hibiscus syriacus)

Althéa – Hibiscus-syriacus

Appelé également hibiscus ou mauve en arbre, cet arbuste caduque fleurit généreusement de l’été jusqu’en automne.

En ce qui concerne sa taille:

  • Tailler les inflorescences au-dessus d’un œil dirigé vers l’extérieur pour garder une belle forme.

Arbre aux papillons (Buddleja)

L’arbre aux papillons peut être utilisé pour des haies libres entre autres et attire toutes sortes d’insecte et de papillons, d’où son nom! Sa croissance est rapide.

Arbre aux papillons – Buddleja

En ce qui concerne sa taille:

  • Il supporte bien le rabattage et nécessite d’être taillé court tous les ans. Moins il sera rabattu, moins il aura de fleurs.

 

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en mars:

(1) Etablir un contrat d’entretien annuel avec votre paysagiste

(2) Taille des grimpantes

(3) Tailles des arbustes

(4) Investir dans un récupérateur d’eau de pluie

(5) Déplacer vos arbres et arbustes

Vous avez un jardin, vous appréciez les moments de convivialité passés en famille ou le calme qu’il vous apporte. Cependant, qu’il soit petit ou grand, vous n’avez pas le temps ni l’envie de vous en occuper.

Profitez de votre jardin en vous épargnant les obligations et les tâches ingrates nécessaires à son entretien : faites confiance à un professionnel passionné et passez uniquement des moments de qualité dans votre écrin de verdure !

Qu’est-ce qu’un contrat d’entretien ?

Le contrat d’entretien est établi entre un professionnel et un particulier et liste les travaux d’entretien qui seront effectués, ainsi que le nombre de passages durant l’année en fonction de vos besoins ou de vos envies. Peut-être souhaitez-vous simplement une petite remise au propre de votre extérieur de temps en temps, ou alors au contraire, souhaitez-vous un entretien plus approfondi et régulier ? Avec Jardins de Jim, tout est possible et personnalisable. Nos contrats sont établis sur un an et sont renouvelés avec votre accord.

Combien cela va-t-il me coûter ?

Vous pouvez utiliser notre calculateur automatique pour vous faire une petite idée du prix que cela va vous coûter. Nous passons également sur place afin de vous donner un devis gratuit et sans engagement. N’hésitez pas à nous contacter.

Les avantages d’un contrat d’entretien annuel

  • Vous n’avez qu’un seul interlocuteur spécialisé qui s’occupera de votre jardin comme si c’était le sien !
  • Votre jardin sera beau tout au long de l’année
  • Vous ne perdez plus de temps à appeler pour obtenir des devis et expliquer vos besoins ; tout est réglé à l’avance
  • Vous connaissez dès le début de l’année le budget alloué à l’entretien de votre jardin et vos dépenses sont étalées sur l’année
  • Vous êtes sereins : vous n’avez plus besoin de vous soucier de quelles choses sont à faire et quand.

Nous proposons également du « jardin-sitting » lors des vacances d’été dans les cas où vous vous occupez généralement vous-même de votre jardin durant toute l’année ; mais que vous avez besoin de quelqu’un de confiance pour s’occuper de votre extérieur lors de vos vacances.

Voici une liste non-exhaustive des travaux que nous effectuons :

  • Taille de plantes, haies, arbres et arbustes – Selon les végétaux, les haies se taillent de 1 à 3 fois par an.
  • Tonte de la pelouse – Cela dépend de beaucoup de facteurs, mais la pelouse se tond au minimum 12 fois par an.
  • Désherbage des massifs et des sols
  • Bêchage des sols
  • Ramassage des feuilles mortes dans les périodes prévues
  • Nettoyage des allées et terrasses
  • Hivernage des plantes

N’hésitez plus: contactez-nous pour que nous nous occupions de votre jardin comme si c’était le nôtre!

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en mars:

(1) Etablir un contrat d’entretien annuel avec votre paysagiste

(2) Taille des grimpantes

(3) Tailles des arbustes

(4) Investir dans un récupérateur d’eau de pluie

(5) Déplacer vos arbres et arbustes

Les brise-vents naturels prennent du temps à se développer et donc à protéger vos plantes et vous-même du vent. C’est pourquoi il est intéressant d’avoir une solution qui atténue le vent en attendant que les arbres, arbustes et haies atteignent une taille raisonnable. Les brise-vents artificiels sont la solution ! L’avantage du brise-vent artificiel est également qu’il prend moins de place et qu’il ne demande pas d’arrosage comparé au brise-vent naturel. N’oubliez cependant pas que votre brise-vent doit être semi-perméable, donc ajouré et surtout pas plein ! Les brise-vents artificiels peuvent également être associés à des plantes.

Le choix est vaste ! A vous de choisir l’esthétique qui convient le plus au style de votre jardin :

Les clôtures naturelles

La brande de Bruyère est un matériau naturel, dense, mais perméable, ce qui en fait un parfait brise-vent. Optez pour cette option si votre jardin a un style naturel, champêtre. Fixez fermement les poteaux au sol ou à un muret et tendez des fils métalliques entre chaque poteau. Ensuite, attachez fermement la brande de bruyère aux fils métalliques.

Brande de Bruyère.

Osier tressé – Clôture naturelle.

Il existe d’autres clôtures en matière naturelle, notamment tressée comme l’osier ou le noisetier.  Choisissez des modèles aérés pour assurer une bonne semi-perméabilité au vent.

 

 

 

 

Les canisses

Les canisses existent en différentes manières – naturelles ou pas – : roseau, bambou, fougère, osier, PVC ou matière composite, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Pour la plupart, les panneaux se fixent de la même manière que la brande de Bruyère. Choisissez des modèles aérés pour assurer une bonne semi-perméabilité au vent. Certaines matières sont plus solides que d’autres, donc faites bien attention à la résistance au vent également !

Canisse en bambou.

Canisse en roseau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les clôtures en bois

Il existe une multitude de clôture en bois sur le marché. N’oubliez pas de le choisir ajourés si le but est de diminuer le vent !

Panneau bois brise-vent. – Jardins de Jim

Clôture en bois verticale.

 

Les toiles en polyéthylène

Toile en polyéthylène

Les toiles en polyéthylène ne sont pas naturelles, mais offrent quelques avantages comme la facilité d’installation. Attachez-les à un grillage, une structure en bois ou à des fils métalliques.

Treillis

Il est également possible d’installer un treillis et d’y faire courir une grimpante. Ainsi, vous allierez l’utile à l’agréable !

Treillis à marier avec de belles plantes grimpantes.

Article: Les solutions pour être à l’abri du vent dans mon jardin/balcon.

(1) Brise-vents naturel

(2) Brise-vents artificiel

Vous êtes tranquillement sur votre terrasse de jardin en train de lire un livre quand soudain, le vent se lève ! Horreur : tout vole ! Les chaises de jardin, le magazine posé sur votre table basse extérieur et même votre pot de fleur a failli tomber ! Une quiétude qui s’envole aussi vite que votre magazine !

Ce vent n’est pas embêtant que pour vous, il l’est aussi pour vos plantes : un jardin exposé aux rafales de vent, c’est synonyme de plantes déshydratées et de sols secs ; ce qui réduit considérablement le développement de vos plantes.

Vu les dégâts que le vent peut causer à votre jardin, il sera très certainement nécessaire de créer un brise-vent.

Laissez passer de l’air !

Avant tout, il est important de comprendre que faire installer un grand mur plein en bordure de votre terrain n’aidera pas à réduire le vent, bien au contraire ! En effet, le vent contournera votre obstacle pour réapparaître à une distance équivalente à deux fois la hauteur de votre mur. Votre problème de vent dans votre jardin ne sera donc pas résolu.

Optez donc plutôt pour des brise-vents semi-perméables qui réduiront le vent sur une distance équivalente à 10 fois la hauteur du brise-vent. Il est important de noter également que la longueur du brise-vent doit être plus longue que la zone exposée au vent.

 

Brise-vents naturels

Haie, arbres ou arbustes constitueront de très bons brise-vents naturels.

Si vous choisissez des plantes à feuillage persistant, l’avantage est qu’elles se développent généralement plus rapidement et qu’elles vous permettront d’être à l’abri du vent et des regards tout au long de l’année. Soyez tout de même attentifs au fait que ces plantes peuvent devenir très denses, ce qui réduirait leur semi-perméabilité et donc leur effet brise-vent. Il serait donc plus judicieux de choisir un mélange de plantes persistantes et caduques ; ou alors de mélanger plusieurs sortes de plantes persistantes (denses et moins denses) afin d’améliorer la semi-perméabilité, mais également afin de laisser passer la lumière.

En ce qui concerne l’agencement, votre haie se plantera généralement sur une seule ligne, surtout si vous n’avez pas trop de place.

En revanche, si vous avez de la place et décidez de planter des arbres et arbustes sur plusieurs lignes, voici quelques conseils :

  • Un brise-vent est constitué de 3 à 8 lignées de plantes généralement
  • Alternez lignée de conifères (persistants) et d’arbres caduques
  • Les conifères (persistants) sont généralement placés du côté où arrive le vent, alors que les arbres caduques sont généralement placés au centre. Ainsi, le vent est déjà considérablement diminué avant d’arriver sur les autres lignées de plantes.
  • Une lignée d’arbustes est généralement placée côté jardin ; ceci permettra également d’être protégé du vent au niveau du tronc des arbres qui ne protège pas du vent. Cette lignée permettra également à la faune locale de venir s’y établir.
  • Planter vos arbres/arbustes en quinconce afin d’avoir une diminution du vent sur toute la longueur

Les plantes brise-vent

Eleagnus – Brise vent naturel.

L’eleagnus, le troène, le cyprès, l’if, le houx pour les persistants.

Ensuite alternez avec des plantes caduques qui apporteront de jolies floraisons et de la nourriture pour la faune durant la belle saison. Le seringat, le groseiller à fleurs, l’érable champêtre, et bien plus encore ! Laissez libre court à vos envies et votre imagination !

Groseiller à fleurs – plante caduque.

 

Article: Les solutions pour être à l’abri du vent dans mon jardin/balcon.

(1) Brise-vents naturel

(2) Brise-vents artificiel (mise en ligne le 19 février 2021)

(4) TAILLE DES GRIMPANTES

A tailler en février: chèvrefeuille et glycine!

La glycine

Glycine

La Glycine : une plante grimpante qui pousse à profusion durant la belle saison !

Vous l’avez sûrement raccourcie plusieurs fois dans l’année, mais maintenant c’est le moment de lui appliquer la taille de rabattage.

  • Commencez par repérer les branches principales que vous allez conserver pour la structure et mais également pour lui permettre de continuer à coloniser son support.
  • Après avoir enlevé le bois sec et les feuilles sèches qui peuvent rester vous y verrez plus clair.
  • Taillez toutes les branches en ne gardant qu’un ou deux bourgeons.
  • Cela paraît court mais la Glycine le supporte bien et en a besoin !

(5) TAILLE DES ARBUSTES

A tailler en février: Arbre à perruques (Cotinus coggygria) et le Desmodium ou Lespedeza

Arbre à Perruques (Cotinus coggygria)

Cotinus_coggygria

Il s’agit d’un arbuste à fort développement, en une saison il peut faire des branches de plus d’un mètre. Il supporte très bien le rabattage, c’est même important de le rabattre une fois tous les deux à trois ans afin qu’il conserve un port compact et dense.

Les autres années, contentez vous de supprimer les branches sèches et malades.

(5) TAILLE DES ARBRES FRUITIERS

A tailler en février: Pommier et poirier

À la fin du mois de février, vous pouvez commencer à tailler vos fruitiers à pépins. Il faut que les périodes de fortes gelées soient passées pour éviter que l’arbre ne souffre du gel après avoir été taillé. De plus, les bourgeons seront plus développés donc il sera plus facile de repérer les bourgeons qui donneront des fleurs !

  • Supprimez les branches qui se croisent et se gênent en favorisant les plus solides et qui se dirigent vers l’extérieur de l’arbre.
  • Coupez toujours au-dessus d’un bourgeon à angle droit, ce qui réduira la surface de cicatrisation.
  • Il faut que votre sécateur soit bien aiguisé pour ne pas pincer les branches et réduire les chances d’apparition de maladies !

La taille des fruitiers est assez simple quand on connait les bases. Toutefois il vaut mieux éviter de s’aventurer à l’aveugle dans ce type de taille sans quelques bases techniques.

N’hésitez pas nous consulter pour prendre une ou deux heures de conseils de taille sur vos propres arbres pour ensuite être pleinement autonome lors des prochaines cessions de taille !

 

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en février:

(1) Rabattre les graminées

(2) Planter des bulbes de Lys

(3) Faire appel à un professionnel pour la maçonnerie paysagère

(4) Taille des grimpantes (chèvrefeuille et glycine)

(5) Tailles des arbustes et arbres fruitiers (Cotinus coggygria, Desmodium, pommier, poirier)

(3) FAIRE APPEL A UN PROFESSIONNEL POUR LA MACONNERIE PAYSAGERE

La maçonnerie paysagère est un travail parfait à faire durant cette saison !

Elle vous permettra de rendre votre jardin plus fonctionnel, de réaliser un jardin avec moins d’entretien et d’en profiter un maximum durant la saison estivale !

Mais qu’est-ce que la maçonnerie paysagère au juste ?

« La maçonnerie paysagère est l’ensemble des travaux que le maçon réalise en extérieur, c’est à dire sur l’aménagement extérieur de la maison que ce soit le jardin ou les différents éléments extérieurs de la maison. Afin de pouvoir être prestataire qualifié pour les différents travaux de maçonnerie paysagère, le maçon se doit de maîtriser deux compétences principales qui sont la maçonnerie et l’aménagement des espaces verts. » (source)

Ainsi, la maçonnerie paysagère englobe non seulement les gros œuvres, mais également les travaux nécessaires à l’embellissement des espaces extérieurs. Ces travaux sont tout à fait réalisables en hiver, nous vous en parlions il y a quelques semaines. Allez jeter un coup d’œil aux avantages et inconvénients d’effectuer ses travaux en hiver!

Jardins de Jim possède tous les permis de machines nécessaires et l’expertise pour effectuer vos travaux de maçonnerie paysagère qui englobent :

Terrassements et transformations de terrains nécessitant parfois des engins comme le tractopelle ou la mini pelle.

Terrassement à la mini pelle. – Jardins de Jim

Les murs extérieurs

Les murs extérieurs vous serviront à délimiter votre terrain (mur de clôture), à être décoratifs (murets), ou à contenir et à résister aux très fortes pressions d’un terrain (mur de soutènement). Il est même possible d’avoir toutes ces fonctions en un seul et même mur !

Construction d’un mur en parpaing.

Les murs extérieurs comme les murs d’enceinte en parpaings qui seront ensuite crépis et recouverts de couvertines sont intéressants. Nous pouvons également vous réaliser des murs en éléments préfabriqués emboitables.

 

 

 

 

 

 

Mur en pierres sèches.

Les murs de soutènement en pierre naturelle du type enrochement ou murets en pierres sèches font également partie de nos spécialités. Leur aspect naturel est du plus bel effet et leur permet de s’intégrer naturellement à votre jardin.

Les terrasses

Il existe une multitude de finitions et matériaux pour votre terrasse : le béton, les dalles béton, le bois local ou exotique, le bois composite, le grès cérame, ou la pierre naturelle.

Terrasse en bois exotique. – Jardins de Jim

Terrasse en grès cérame. – Jardins de Jim

 

 

 

 

 

 

 

 

Nous arriverons toujours à trouver le meilleur revêtement pour votre terrasse, en fonction de l’esthétique recherché et de votre budget !

Il en va de même pour les cours, places de parking et autre surfaces autour de votre maison.

Les allées de circulation

Passe-pieds. – Jardins de Jim

Les allées de circulation vous permettent de rendre votre jardin plus fonctionnel en créant un chemin entre la terrasse et le garage ou le potager par exemple. Les allées de circulations se font en dalles, pavés ou béton désactivé. Elle peuvent aussi se faire en gravier, en copeaux décoratifs, et même bordées de voliges en acier ou en aluminium.

Volige en acier Corten. – Jardins de Jim

Nous avons une multitude de solutions techniques et esthétiques pour tous les éléments de votre jardin tels les escaliers, les bordures, les bassins, les fontaines, les pergolas, les brises vues, les clôtures, et les éclairages.

Escalier. – Jardins de Jim

Bassin et éclairage. – Jardins de Jim

 

 

 

 

 

 

 

Confiez nous l’intégralité de la conception de votre jardin ! Vous aurez la tranquillité de n’avoir affaire qu’à un seul professionnel. Avec plus de 20 ans d’expérience du paysage, nous sommes à même de réaliser l’écrin de verdure de vos rêves ! Nous réalisons également de la menuiserie sur mesure si vous ne trouvez pas la banquette ou le bac adapté aux dimensions de votre balcon-terrasse ! Nous sommes un peu moins occupés avant le printemps et ces travaux sont tout à fait réalisables durant l’hiver. N’hésitez pas à nous contacter pour tout travaux de maçonnerie paysagère !

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en février:

(1) Rabattre les graminées

(2) Planter des bulbes de Lys

(3) Faire appel à un professionnel pour la maçonnerie paysagère

(4) Taille des grimpantes (chèvrefeuille et glycine)

(5) Tailles des arbustes et arbres fruitiers (Cotinus coggygria, Desmodium, pommier, poirier)