Vous souhaitez être à l’abri des regards indiscrets, clôturer votre propriété pour en empêcher l’accès ou alors créer un brise-vent ? Alors la construction d’une clôture est la solution idéale pour vous! Il existe autant de matériaux de clôture qu’il existe de matériaux. Ainsi vous aurez le choix entre des clôtures en PVC, en acier, en alu, en béton, en fer forgé, en bois, en pierre ou alors tout simplement naturelle. N’hésitez pas à consulter nos articles concernant les brise-vents artificiels et brise-vents naturels.

La clôture en bois reste une des favorites grâce à la chaleur qu’elle apporte, son côté naturel et son charme indéniable. Nous allons vous expliquer maintenant comment construire une clôture en bois à lames verticales.

Réglementation

Avant toute chose (et pour la paix entre voisins), vérifiez la réglementation en terme de clôture. En général, il y a des règles concernant la hauteur de votre clôture, la distance de votre clôture par rapport à la limite de propriété avec le voisin ou la distance de votre clôture par rapport à la route. Parfois, il y a également des règles par rapport au matériau utilisé ou même par rapport au sens des lames de clôture (verticales ou horizontales par exemple). En général, les clôtures ne dépassant pas 1.20m de hauteur ne sont pas assujetties à autorisation.

Les essences de bois pour clôture

Il existe plusieurs essences de bois pour construire votre clôture:

Bois tendre

Le bois tendre comprend des bois comme le pin, le sapin ou le mélèze principalement. Il est préférable que ce bois soit traité (autoclave, étuve) afin de lui conférer une bonne résistance aux intempéries.

Bois dur

Les bois dur comprennent les bois exotiques comme le bambou, le teck, l’ipé ou le tatajuba par exemple. Ces bois exotique sont imputrescibles. Les essences locales comme le chêne ou le châtaignier peuvent également être utilisé pour les clôtures.

Entretien

Si vous le souhaitez, vous pouvez entretenir votre clôture en bois tous les 3-5 ans avec une lasure, ce qui permettra à votre bois d’être protégé contre les agressions extérieures, les insectes et les champignons. C’est un produit préventif et non curatif.

Construire sa clôture

Les différents éléments d’une clôture en bois

1- Préparer le terrain

Aplanissez le terrain en utilisant une pelle, un râteau ou alors avec une mini-pelle.

Délimitez votre clôture à l’aide d’un cordeau et d’une équerre.

2- Creuser des trous

Creusez les trous qui accueilleront les poteaux. Les poteaux se posent tous les 2.0 mètres en général.

3- Installer les poteaux et couler le béton

Commencez par installer les deux poteaux extérieurs en faisant attention à bien les aligner.

Utilisez le cordeau pour vous assurer que les poteaux sont bien alignés horizontalement.

Installez les poteaux, idéalement dans des ancrages en acier galvanisé pour éviter que le bois ne soit en contact direct avec le béton. Vérifiez constamment l’aplomb à l’aide d’un niveau à bulles.

Il est maintenant temps de couler le béton dans les trous creusés préalablement. C’est idéal si vous êtes deux personnes: Une personne coule le béton et l’autre s’occupe d’éliminer les bulles d’air en tassant le béton.

4- Couper les poteaux

Quand le béton a durcit, coupez les poteaux à la même hauteur.

Si ce n’est pas déjà le cas, modelez le haut de votre poteau de façon à ce que l’eau puisse s’écouler.

5- Fixer les traverses

Fixez les traverses aux poteaux. Pour assurer une bonne solidité et supporter le poids de traverses, fixez-les sur des équerres.

6- Installer les éléments de clôture

Pose unilatérale et bilatérale

Selon le rendu voulu, vous aurez des éléments de clôture plus ou moins larges, plus ou moins espacés, placés uniquement du côté jardin (unilatéral) ou du côté jardin et du côté route (bilatéral),…. Il y a beaucoup de variantes qui existent.

Si vous souhaitez espacer vos lames de bois de 10 cm par exemple, utilisez un gabarit en bois de 10 cm comme guide . Placez votre élément de clôture à côté du gabarit, vérifiez qu’il est droit et fixez-le à la traverse du haut.

Posez les éléments de clôture d’un côté (puis de l’autre si vous optez pour une pose bilatérale).

Petit conseil: N’hésitez pas à végétaliser les abords de votre clôture, c’est toujours une histoire d’équilibre en les plantes et les matériaux!

Les variantes

Il existe tellement de manière de poser des clôtures en bois à lames verticales! Votre choix se porter sur l’un ou l’autre style de pose selon vos goûts et selon le style de votre jardin. En plus de celles ci-dessous, il existe aussi des clôtures en bois à lames inclinées, des clôtures avec des éléments de différentes hauteurs, en poste chevron, etc… Soyez créatifs!

Clôture en bois peinte en blanc avec pose des éléments de clôture d’un seul côté (unilatéral).

 

Clôture en bois design et contemporaine toute en légèreté. Les hauteurs du bois diffèrent et les éléments de clôture sont très fins.

 

Clôture en bois avec les éléments de clôture posées dans le sens de la longueur et avec des essences de bois différentes.

 

Clôture en bois avec très peu d’espacement entre les lames.

 

Clôture en bois avec des largeurs de lames différentes.

 

Clôture en bois foncée avec espacement entre les éléments de clôture.


Vous souhaitez confier vos travaux de construction de clôtures à des professionnels? N’hésitez pas à nous contacter pour un devis gratuit et sans engagement: Contactez-nous!

Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

Les brise-vents naturels prennent du temps à se développer et donc à protéger vos plantes et vous-même du vent. C’est pourquoi il est intéressant d’avoir une solution qui atténue le vent en attendant que les arbres, arbustes et haies atteignent une taille raisonnable. Les brise-vents artificiels sont la solution ! L’avantage du brise-vent artificiel est également qu’il prend moins de place et qu’il ne demande pas d’arrosage comparé au brise-vent naturel. N’oubliez cependant pas que votre brise-vent doit être semi-perméable, donc ajouré et surtout pas plein ! Les brise-vents artificiels peuvent également être associés à des plantes.

Le choix est vaste ! A vous de choisir l’esthétique qui convient le plus au style de votre jardin :

Les clôtures naturelles

La brande de Bruyère est un matériau naturel, dense, mais perméable, ce qui en fait un parfait brise-vent. Optez pour cette option si votre jardin a un style naturel, champêtre. Fixez fermement les poteaux au sol ou à un muret et tendez des fils métalliques entre chaque poteau. Ensuite, attachez fermement la brande de bruyère aux fils métalliques.

Brande de Bruyère.

Osier tressé – Clôture naturelle.

Il existe d’autres clôtures en matière naturelle, notamment tressée comme l’osier ou le noisetier.  Choisissez des modèles aérés pour assurer une bonne semi-perméabilité au vent.

 

 

 

 

Les canisses

Les canisses existent en différentes manières – naturelles ou pas – : roseau, bambou, fougère, osier, PVC ou matière composite, vous n’aurez que l’embarras du choix ! Pour la plupart, les panneaux se fixent de la même manière que la brande de Bruyère. Choisissez des modèles aérés pour assurer une bonne semi-perméabilité au vent. Certaines matières sont plus solides que d’autres, donc faites bien attention à la résistance au vent également !

Canisse en bambou.

Canisse en roseau.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les clôtures en bois

Il existe une multitude de clôture en bois sur le marché. N’oubliez pas de le choisir ajourés si le but est de diminuer le vent !

Panneau bois brise-vent. – Jardins de Jim

Clôture en bois verticale.

 

Les toiles en polyéthylène

Toile en polyéthylène

Les toiles en polyéthylène ne sont pas naturelles, mais offrent quelques avantages comme la facilité d’installation. Attachez-les à un grillage, une structure en bois ou à des fils métalliques.

Treillis

Il est également possible d’installer un treillis et d’y faire courir une grimpante. Ainsi, vous allierez l’utile à l’agréable !

Treillis à marier avec de belles plantes grimpantes.

Article: Les solutions pour être à l’abri du vent dans mon jardin/balcon.

(1) Brise-vents naturel

(2) Brise-vents artificiel

 


Jardins de Jim réalise volontiers vos projets de murs de soutènement ou de clôture!

Venez découvrir notre projet d’installation de brise-vue minéral en gabions:

N’hésitez pas à nous contacter pour avoir de plus amples informations!

 

Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations

Vous êtes tranquillement sur votre terrasse de jardin en train de lire un livre quand soudain, le vent se lève ! Horreur : tout vole ! Les chaises de jardin, le magazine posé sur votre table basse extérieur et même votre pot de fleur a failli tomber ! Une quiétude qui s’envole aussi vite que votre magazine !

Ce vent n’est pas embêtant que pour vous, il l’est aussi pour vos plantes : un jardin exposé aux rafales de vent, c’est synonyme de plantes déshydratées et de sols secs ; ce qui réduit considérablement le développement de vos plantes.

Vu les dégâts que le vent peut causer à votre jardin, il sera très certainement nécessaire de créer un brise-vent.

Laissez passer de l’air !

Avant tout, il est important de comprendre que faire installer un grand mur plein en bordure de votre terrain n’aidera pas à réduire le vent, bien au contraire ! En effet, le vent contournera votre obstacle pour réapparaître à une distance équivalente à deux fois la hauteur de votre mur. Votre problème de vent dans votre jardin ne sera donc pas résolu.

Optez donc plutôt pour des brise-vents semi-perméables qui réduiront le vent sur une distance équivalente à 10 fois la hauteur du brise-vent. Il est important de noter également que la longueur du brise-vent doit être plus longue que la zone exposée au vent.

 

Brise-vents naturels

Haie, arbres ou arbustes constitueront de très bons brise-vents naturels.

Si vous choisissez des plantes à feuillage persistant, l’avantage est qu’elles se développent généralement plus rapidement et qu’elles vous permettront d’être à l’abri du vent et des regards tout au long de l’année. Soyez tout de même attentifs au fait que ces plantes peuvent devenir très denses, ce qui réduirait leur semi-perméabilité et donc leur effet brise-vent. Il serait donc plus judicieux de choisir un mélange de plantes persistantes et caduques ; ou alors de mélanger plusieurs sortes de plantes persistantes (denses et moins denses) afin d’améliorer la semi-perméabilité, mais également afin de laisser passer la lumière.

En ce qui concerne l’agencement, votre haie se plantera généralement sur une seule ligne, surtout si vous n’avez pas trop de place.

En revanche, si vous avez de la place et décidez de planter des arbres et arbustes sur plusieurs lignes, voici quelques conseils :

  • Un brise-vent est constitué de 3 à 8 lignées de plantes généralement
  • Alternez lignée de conifères (persistants) et d’arbres caduques
  • Les conifères (persistants) sont généralement placés du côté où arrive le vent, alors que les arbres caduques sont généralement placés au centre. Ainsi, le vent est déjà considérablement diminué avant d’arriver sur les autres lignées de plantes.
  • Une lignée d’arbustes est généralement placée côté jardin ; ceci permettra également d’être protégé du vent au niveau du tronc des arbres qui ne protège pas du vent. Cette lignée permettra également à la faune locale de venir s’y établir.
  • Planter vos arbres/arbustes en quinconce afin d’avoir une diminution du vent sur toute la longueur

Les plantes brise-vent

Eleagnus – Brise vent naturel.

L’eleagnus, le troène, le cyprès, l’if, le houx pour les persistants.

Ensuite alternez avec des plantes caduques qui apporteront de jolies floraisons et de la nourriture pour la faune durant la belle saison. Le seringat, le groseiller à fleurs, l’érable champêtre, et bien plus encore ! Laissez libre court à vos envies et votre imagination !

Groseiller à fleurs – plante caduque.

 

Article: Les solutions pour être à l’abri du vent dans mon jardin/balcon.

(1) Brise-vents naturel

(2) Brise-vents artificiel

 


Découvrez notre univers

Découvrez nos services

Découvrez nos réalisations