Voici un thème pour les gourmands ! 😊 Le jardin comestible est un style d’aménagement paysager qui a la côte ! En effet, pourquoi ne pas allier la beauté des végétaux à notre gourmandise ? Un jardin comestible, c’est tout simplement l’intégration de végétaux comestibles dans un jardin d’ornement.

Alors, quels sont ces végétaux comestibles qui apporteront une belle touche à votre jardin d’ornement ?

Les arbustes

Myrtillier

On l’apprécie pour ses petites feuilles ovales, son feuillage vert vif et luisant à la belle saison et ses tonalités orangées-rougeâtres en automne. Ses fleurs blanches au printemps donneront naissance à des belles baies bleutées.

Il existe plusieurs espèces de myrtilliers : les espèces à faible développement et les espèces à grand développement.

Les espèces à faible développement regroupent :

  • les myrtilliers européens, trouvés dans la nature en sous-arbrisseaux, d’une hauteur de 30-50 cm, persistant mais moins fructifère que ses petits copains
  • les myrtilliers américains, ont un grand besoin en froid (1000 heures de température en dessous de 7°C pendant le repos hivernal), d’une hauteur de 1m-1m50, caduque

Les espèces à fort développement sont généralement auto-fertiles et ne nécessitent donc pas d’être plantés par deux étant donné qu’ils se pollinisent eux-mêmes. Si vous optez pour une variété qui n’est pas auto-fertile, plantez 2 variétés afin de favoriser la pollinisation. Il est important de noter que certaines espèces ont un grand besoin en froid et d’autres non.

Le myrtillier nécessite un sol très acide (pH 4-5), surtout pas calcaire et se plaira à une exposition mi-ombre. Dans le cas où votre sol n’est pas adapté, n’hésitez pas à le/les planter plutôt en pot ! C’est un arbuste rustique, il ne craint guère le gel !

Framboisier

Le framboisier peut très bien avoir sa place dans un jardin d’ornement grâce à ses feuilles d’un vert lumineux et de ses fleurs blanches du mois de mai au mois d’octobre.

Ces arbrisseaux caducs, buissonnants et drageonnants ont des tiges (ou cannes) qui sont légèrement épineuses. Le framboisier, du fait de son caractère drageonnant, peut-être quelque peu envahissant, mais pas de panique : il vous suffit de supprimer les cannes qui vont trop loin. Cet arbuste peut atteindre jusqu’à 2m de haut. Les framboisiers sont auto-fertiles, il n’est donc pas nécessaire de planter plusieurs variétés.

Et les fruits ? Ils apparaissent en juin-juillet jusqu’à août pour les non-remontants ; les variétés remontantes fructifient en septembre-octobre, puis en juillet de l’année suivante pour les variétés remontantes.

Le framboisier nécessite un sol frais, sans trop de calcaire et préférera des expositions ensoleillées à mi-ombre. Un pied pourra produire des fruits pendant de nombreuses années. C’est un arbuste rustique, il ne craint guère le gel !

Il y a plein d’autres arbustes fruitiers que vous pourriez intégrer dans votre jardin d’ornement : le groseiller, la ronce fruitière, le fraisier des bois, la canneberge, la plaquebière, le cassissier… Un régal en confiture ou en tarte !

Les grimpantes

Le houblon

Cette grimpante qui est connue essentiellement pour entrer dans la fabrication de la bière n’a rien à envier aux autres lianes. Cette grimpante fleurit en grappes chez la femelle et en panicules chez le mâle. Ce sont les fleurs en grappes de la femelle sont utilisées dans la fabrication de la bière. Ses fleurs de couleur jaunes-vertes accompagnées du feuillage vert brillant vous offrira un camaïeu de vert très doux et élégant. Cette plante est caduque.

Le houblon préfère les sols frais et humides, mais s’adapte à tout type de sol. De la même manière que pour le framboisier, le houblon drageonne. Il sera donc nécessaire de supprimer les drageons pour éviter qu’elle devienne envahissante. Le houblon se satisfera d’une exposition mi-ombragée à ensoleillée. Cette plante grimpante est très rustique, pas de problème pour le faire pousser dans nos régions !

En terme culinaire, le houblon peut aromatiser votre risotto, vos pâtes, vos bouillons, vos confitures, mais également servir de levain pour votre pain ! Aux fourneaux !

Le kiwi

Voici une plante grimpante qui a la côte ! Connue pour sa croissance rapide et pour ses fruits délicieux, n’oublions pas tout de même ses fleurs odorantes blanches qui pointent le bout de leur nez en mai-juin et leur feuille vert vif en forme de cœur.

S vous avez la place, plantez un pied mâle pour 1 à plusieurs pieds femelles ; ce sont ces dernières qui portent les fruits. Si vous avez peu de place, choisissez plutôt des cultivars auto fertiles qui vous épargnerons la nécessité de planter plusieurs pieds.

Le kiwi est vigoureux et peut atteindre jusqu’à 10 m ! Laissez-lui donc suffisamment de place !

Le kiwi supporte tout type de sol frais et drainé en hiver. Il préférera des expositions ensoleillées à mi-ombre. Le kiwi est rustique.

 

 

 

 

La vigne

La traditionnelle et néanmoins très belle vigne est également une belle plante grimpante comestible !

Article: Jardins comestibles

(1) Arbustes et grimpantes

(2) Plantes vivaces (en ligne le 22 avril 2021)