(4) Semer son gazon

Pour obtenir un beau gazon dès l’été c’est en avril que le moment de semer est le mieux choisi.

Les conditions météo doivent être adaptées, il faut que la terre soit réchauffée par les belles journées de printemps et elle ne doit pas être trop humide pour faciliter le travail du sol.

  • Commencez par ameublir la surface avec un motoculteur ou à la bêche, sur une profondeur de 15 cm au moins.
  • Ensuite nivelez le terrain et évacuez les plus grosses pierres à l’aide d’un râteau.
  • Ensuite procédez au semis de votre gazon. Il faut que les graines soient réparties uniformément sur toute la surface à raison de 25 à 40 gr/m² suivant la variété utilisée.
  • Vous n’êtes pas obligé d’arroser tout de suite mais sachez que dès que la surface aura reçu la première pluie ou grosse rosée du matin les graines commenceront à germer. C’est à parti de ce moment que vous devrez être attentif à l’humidité du sol. Il faut le garder légèrement humide pour favoriser la croissance des jeunes pousses de gazon le temps que les racines se forment bien en profondeur.
  • Enfouissez bien les graines à l’aide du râteau ou d’un hérisson, cette étape est importante car seule les graines enfuies germeront.
  • Pour terminer compactez la terre à l’aide d’un rouleau à gazon.

(5) Fertilisation au jardin: petit guide

Le fertilisant : il y a tellement de choix dans les jardineries qu’il est aisé de se perdre dans tout ça ! Et est-ce réellement nécessaire ?

Azote-Phosphore-Potassium

Premièrement, décortiquons les chiffres présents sur la boîte :

  • Le premier chiffre : c’est l’azote. L’azote stimule la croissance des plantes et permet aussi de nourrir les micro-organismes du sol.
  • Le deuxième chiffre : c’est le phosphore. Le phosphore stimule la croissance des racines et est donc indispensable pour un bon enracinement. Il permet donc à la plante de se développer plus rapidement, de fleurir. Il participe également au développement des graines et des fruits.
  • Le troisième chiffre : c’est le potassium. Le potassium améliore la résistance aux maladies. Il contribue à la bonne qualité des fruits et participe à l’assimilation de l’azote et du phosphore.

Engrais naturels

Les engrais naturels présentent de nombreux avantages :

  • Ils stimulent la vie du sol
  • Ils réduisent les risques de surfertilisation – Du fait de leur faible concentration naturelle
  • Ils sont naturellement à libération lente (à l’exception des algues liquides) – Du fait de la nécessité d’être assimilés par les micro-organismes au préalable

Engrais de synthèse

Les engrais de synthèse ont une libération immédiate, à moins d’opter pour des engrais à libération lente.

Enfin, il est possible de choisir son engrais (naturel ou de synthèse) en fonction de ce que l’on veut stimuler, c’est-à-dire le feuillage, la floraison ou la fructification.

Pour quelles plantes ?

La fertilisation est surtout nécessaire pour les légumes, les plantes annuelles et les plantes en pot. Les arbres et les vivaces n’en auront pas forcément besoin chaque année et la décomposition d’un mulch à leur pied leur donnera généralement tout ce dont ils ont besoin. Vous ne savez pas ce qu’est le mulch ? Cliquez ici !

Plantes annuelles

Vous pouvez amender votre terre avant de planter vos annuelles, au début du printemps. Vous n’avez pas encore vu notre article concernant les semences des plantes annuelles ? Cliquez ici ! Le compost, fumier composté ou un engrais naturel à libération lente sont tout à fait appropriés.

Vous pouvez, en cours de saison, utiliser des engrais naturels pour donner un petit coup de pouce aux plantes annuelles qui en ont besoin.

Soyez tout de même attentifs au fait que certaines annuelles n’ont pas besoin d’engrais et se débrouillent très bien toutes seules (coquelicot, cosmos, capucines, pourpiers et soucis entre autres).

Plantes en pot

Si vous avez décidé de planter dans un pot ou une jardinière, n’oubliez pas de vous procurer du terreau pour plantes en bac. Ce terreau contient généralement du compost et apportera tous les nutriments nécessaires afin qu’elles brillent durant la belle saison ! Les plantes en pot sont dépendantes de ce qu’on leur apporte, puisqu’elles épuisent rapidement les nutriments présents dans leur contenant !  Si certaines ont l’air de se fatiguer, vous pouvez leur apporter des engrais naturels en cours de saison.

 

Article: Les 5 choses à faire dans son jardin en avril:

(1) Semer ou planter des annuelles en pleine terre

(2) Tailles des grimpantes 

(3) Taille des arbustes 

(4) Semer son gazon

(5) Fertilisation au jardin: petit guide